C’est  une Œuvres Médicales de la CEPAC (la communauté des Eglises de Pentecôte en Afrique Centrale)   situé sur l’avenue Karibu, Quartier Kyeshero, Ville de Goma, Province du Nord Kivu, en République démocratique du Congo. Nous sommes reconnus pour la qualité de nos services. Nous assurons un accueil permanent, sans discrimination des personnes, en garantissant à chacun, un traitement unique. L’Hôpital  de Kyeshero   est une aussi à la participe à la formation des étudiants en médecine et en sciences infirmières.

Avant l’an  2002, la communauté des Eglises de Pentecôte en Afrique Centrale  «  CEPAC » en sigle avait deux structures sanitaires opérationnelles à Goma à savoir le dispensaire LA VICTOIRE et le Centre de santé MAPENDO  qui revenaient aux Eglises locales autonomes  respectivement, KANISA LA  MUNGU et BARAKA. Avec l’éruption volcanique, ces deux structures ont été consumées. La CEPAC voulant venir en aide sanitairement aux sinistrés du volcan Nyiragongo, a ouvert trois sites notamment : ESCO, KYESHERO et OFFICE II, supervisés par un Médecin de la CEPAC.

A la fin de ce projet d’urgence, le besoin continua à se manifester au sein de la population environnante  et d’ailleurs. Pendant ces temps, la province traversait une série des guerres dites de « libération » avec comme conséquences les déplacements massifs des populations, ainsi les viols et violences sexuelles  basées sur le genre. Cette situation fera de sorte qu’il y ait un débordement des patients au niveau du centre médical Kyeshero, ceci poussa, le  Département des Œuvres Médicales de la 8e CEPAC à ériger deux bâtiments en matériaux durables pour servir de bloc opératoire et d’hospitalisation afin d’être accepté par le gouvernement congolais comme centre de santé de référence. En 2004, vu les besoins de la prise en charge médicale et psychologique des cas des violences sexuelles devenus de plus en plus nombreux, la CEPAC avec son partenaire norvégien Christian Relief Network « CRN » en sigle décidèrent d’urgence d’installer deux vastes tantes  pour accueillir ces patients en détresse  avant de transférer les cas compliqués à l’hôpital de Panzi au Sud Kivu. C’est dans ce cadre que la CEPAC et CRN initièrent l’idée de construire un cadre moderne pour la meilleure prise en charge des patients et faire le plaidoyer auprès des bailleurs des fonds.

Ainsi, en aout 2009, lors du passage de Madame Hilary Clinton à Goma, alors 1er secrétaire d’état américain, lançant un appel au ….. Pour la construction d’une structure médicale moderne à Goma capable de prendre en charge les victimes dans la dignité, ce qui sera une base pour CRN, devenue Join Good Forces et Hope In Action de multiplier le plaidoyer auprès de la Norvège en vue d’un financement de la  construction de cet hôpital à Kyeshero.

En 2010, la Norvège décide par l’entremise de la NORAD, du financement dudit projet et  lancement officiel des travaux de construction  eut lieu le 18 octobre 2010 par le Gouverneur de Province du Nord Kivu Julien PALUKU KAHONGYA et son inauguration, le 16 novembre 2012 par le Vice-gouverneur FELLER LUTAICHIRWA en présence du Consul Norvégien en Angola, Madame Alida Andersen, de hauts représentants de Join Good Forces, de Hope In Action et de la 8e CEPAC.

 

L’Hôpital 8ème CEPAC de Kyeshero  «  HK »  en sigle, est situé dans le Quartier Kyeshero, sur la route allant vers Kituku, commune de Goma, ville de Goma, Province du Nord Kivu en République Démocratique du Congo (RDC).

L’Hôpital de Kyeshero  «  HK  » n’a pas d’autres objectifs que ceux des Œuvres Médicales de la CEPAC : L’évangélisation par les actes. Ainsi se veut qu’il a la tâche de venir en aide l’homme en entier : corps et esprit.

Il vient en ces termes appuyer l’œuvre de l’Etat et de tous les autres acteurs de la santé dans la Province du Nord Kivu en général et à Goma en particulier. C’est une structure intégrée dans la politique de soins de santé primaire de la République Démocratique du Congo.

 

Leave a Comment