Le rôle de notre structure d’urgences est accueillir sans sélection vingt-quatre heures sur vingt-quatre, tous les jours de l’année, toute personne se présentant en situation d’urgence, y compris psychiatrique, et la prendre en charge, notamment en cas de détresse et d’urgence vitales.

Pour mission d’accueillir, de traiter et au besoin d’orienter les malades et blessés qui nécessitent des soins d’ urgence. Il ne peut et ne doit en aucun cas se substituer à votre médecin habituel (ou son remplaçant), qui assure un suivi que le service des urgences ne peut assurer.

 

Notre prise en charge consiste ainsi à :

  • Délivrer les premiers soins
  • Hospitaliser les patients, en fonction des besoins et des places disponibles, dans les différents services de l’Hôpital de KYESHERO
  • Assurer au besoin les transferts vers d’autres centres hospitaliers, en fonction des possibilités et des souhaits des patients et/ou de leurs familles
  • ou plus simplement ré adresser les patients à leurs médecins traitants, ou vers une consultation spécialisée adaptée.

 

Un seul proche est autorisé à vous accompagner dans la zone de soins sur autorisation de l’infirmière. Si ce proche décide de quitter le service des urgences, il est nécessaire qu’il transmette à l’équipe ses coordonnées afin qu’elle puisse le joindre ultérieurement.

Le bon fonctionnement du service dépend du respect mutuel entre le patient et l’équipe soignante ainsi que le respect de certaines règles. La présence d’animaux et l’usage du tabac sont donc interdits au sein du service des urgences. L’utilisation des téléphones portables dans la zone d’accueil est autorisée dans la limite du respect du patient. En cas de violence envers le personnel, l’hôpital fera appel aux forces de l’ordre.

 

Une cafétéria située dans le hall d’accueil de l’hôpital est ouverte de 7h30 à 18h00. Attention : avant de vous restaurer et de boire de votre propre initiative, demandez d’abord l’avis d’un soignant. Votre état nécessite peut-être que vous soyez à jeun (examen complémentaire ou opération chirurgicale).

L’ablation de points de sutures, les pansements et les injections, l’ablation d’un plâtre.

La visite médicale obligatoire après un arrêt de travail.

Les vaccinations.

Ces soins sont dispensés par votre médecin traitant ou par une infirmière libérale.

Avant de quitter le service des urgences, n’hésitez pas à poser au médecin toutes les questions qui vous préoccupent.

Après avoir quitté les urgences – et si vous n’avez pas été hospitalisé – n’hésitez pas à rappeler le service si une information vous fait défaut, si un nouveau symptôme apparaît ou si vous avez le sentiment que votre état persiste ou s’aggrave malgré le traitement qui vous a été prescrit.